Pour camper mieux encore…

Bien souvent, lorsque l’on achète une caravane, le concessionnaire vous offre l’auvent assorti. Pour le nouveau propriétaire il s’agit là d’un réel cadeau. En effet, l’auvent mérite une place d’honneur parmi le matériel du campeur. A la lecture de ce dossier, vous vous rendrez vite compte qu’un auvent n’est pas l’autre!

L'achat

Lors de l’achat, il est important de choisir un modèle adapté à votre façon de voyager. Ainsi, vous n’utiliserez pas le même auvent l’été que l’hiver. Le choix du type de toile et de l’armature est lui aussi très important. Un auvent en plusieurs pièces est préférable, parce qu’il est plus facile à monter et offre plus de possibilités d’utilisation, par exemple pour former une marquise ou une véranda.

Celui qui aime avoir beaucoup de place doit absolument tenir compte de la profondeur de l’auvent et de la position de la porte de la caravane. Si celle-ci se trouve derrière l’essieu de la caravane, la porte de l’auvent doit être placée de préférence elle aussi tout à gauche de l’essieu. Pour adapter parfaitement l’auvent à la caravane, il est important de connaître le développé A exact (voir tableau). Ces données sont généralement disponibles auprès du fabricant, mais vous pouvez aussi effectuer vous-même les mesures. Pour ce faire, utilisez une corde, et veillez à ce que la caravane soit placée sur un sol plat. Prenez la mesure de sol à sol en passant par le rail de la caravane.



Types d auvent

Auvent d’été:


L’auvent d’été, également appelé auvent itinérant, constitue la meilleure solution si vous ne séjournez sur un camping que quelques semaines par an. Ce type d’auvent peut avoir une profondeur de 240 à 260 cm et offre alors suffisamment d’espace de séjour pour passer du temps lors des journées pluvieuses par exemple. Si les parois sont amovibles et possèdent des fermetures éclair, vous pouvez également l’utiliser comme marquise.

Le choix de la toile de tente est déterminé par le climat du pays de villégiature. Dans les climats chauds, la préférence ira à l’acrylique ou au coton. Celui-ci est souvent combiné avec du polyester. Dans les régions chaudes, on optera plutôt pour un auvent en acrylique. Le grand avantage du coton c’est qu’il s’agit d’un tissu qui respire ce qui permet de réguler la température et l’humidité. Pour le toit, il faut au minimum une toile de 280 g/m², et pour les parois, 220 g/m².

Si vous utilisez également l’auvent dans notre pays et en-dehors des mois d’été, la préférence devra aller à une toile plus lourde (au moins 280 g/m²). Pour camper dans les bois ou à la côte, optez pour une toile synthétique. Cette dernière résiste bien mieux aux intempéries, au sable et au sel et permet une facilité d’entretien, surtout si la toile est enduite. L’inconvénient est qu’elle ne respire pas aussi bien que le coton ou l’acrylique, et qu’il faut donc un nombre suffisant d’ouvertures de ventilation sous la rive de toit, utilisables également par mauvais temps, afin de prévenir la condensation.


Auvents 4 saisons


Celui qui part beaucoup plus longtemps avec sa caravane préférera acheter un auvent saisonnier qui pourra être utilisé du début du printemps à la fin de l’automne. En comparaison avec un auvent d’été, ce dernier est réalisé en matériaux plus durables et généralement aussi plus spacieux. La profondeur varie de 250 à 420 cm et est donc idéale pour les conditions météo moins bonnes. Une annexe et/ou une chambre intérieure peuvent généralement être adaptées à cet auvent.

Les auvents saisonniers modernes possèdent des parois amovibles à fermetures éclair. Elles permettent de réaliser un aménagement personnalisé. Cela offre aussi l’avantage de pouvoir déplacer la porte, par exemple au milieu ou sur le côté. L’utilisation plus intensive de cet auvent pose des exigences plus élevées pour le choix des matériaux et le parachèvement. Il est également nettement plus cher qu’un auvent d’été, mais ce fait est compensé par une durabilité plus élevée.

Auvents d’hiver

Ces auvents conçus spécialement pour les sports d’hiver tiennent une double fonction. Ils peuvent servir de petit débarras pour les skis et autres objets de grande taille ou mouillés, mais également de sas entre la neige et la caravane, pour maintenir le passage libre. Les auvents d’hiver doivent avoir un toit en pente pour que la neige lourde en glisse aisément. La neige qui y subsiste forme après quelque temps un bloc pesant sous lequel l’auvent risque de céder. Le type de toile est soumis lui aussi à des exigences plus strictes.

LesCaravaniers2.com


Passionnés de caravanes anciennes ou récentes, venez nous rejoindre sur notre forum